4 réflexions au sujet de “Entrainement confiné”

  1. Voila comme je faisais. Je tirais au sort deux kata, que je faisais d’abord au ralentit en insistant sur les points difficile puis un peu plus fort. Ensuite j’imaginais un adversaire et bunkaï. Ensuite saï un kata tsuken-shita-haku-no-sai inspiré de gekisai puis pinan shodan avec les saï en tout 50′
    je continue encore
    à bientot
    Michel

    Répondre
  2. Cher Jean Luc, comme tu le sais, on s’entraîne René et moi depuis le début du confinement 3 fois par semaine en plein air, en respectant la distanciation sociale et avec des masques, et du coups quand j’ai lu ta demande d’aujourd’hui, j’ai repensé à toi, qui un jour dans un cours, te moquais avec ta bienveillance coutumière et ton humours fin, de toutes ces variantes modernes du Karaté et de tous ces  »spécialistes » qui ouvrent des cours avec une variante de karaté (liste non exhaustive et complètement fantaisiste): le karaté contact, le karaté olympique, le karaté sportif, le karaté self défense, le karaté esthète, le karaté katas, le karaté rose, le karaté dur, le karaté mou, le karaté qui tue, le karaté poseur, le karaté cool, le karaté pas cool, le karaté ceci, le karaté cela… Peut-être qu’avec René, on devrait déposer un brevet pour une nouvelle variante qu’on continue d’expérimenter même aujourd’hui qu’on est déconfinés: le karaté  »sans contact »  »coronacompatible ». Vivement qu’on reprenne au Dojo.
    Olivier
    Je blague bien-sur… Vivement qu’on reprenne…

    Répondre
    • C’est vrai qu’il existe beaucoup de formes d’expression, il en faut pour tout le monde !
      Je cois qu’avec René vous vous entrainez 3 fois par semaine ! c’est vraiment super pour vous ! bonne continuation….

      Répondre

Laisser un commentaire



04 91 33 37 47 – 06 01 17 46 36